Accueil > Actualités > Les Vœux du Directeur Général
Les Vœux du Directeur Général

Comme le veut la tradition, le Docteur Jean Paul Gonzalez a présenté ses vœux de nouvel an au personnel le 7 janvier 2011 dans la salle du Guest House. Dans une salle comble, ce fut l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de tracer les perspectives pour l’année à venir. Le discours.

Chers Collègues,

Une année se termine et une autre s’annonce. C’est l’instant propice aux bilans, c’est aussi un moment de pause et de réflexion sur l’avenir. Avec cette année 2010 qui s’achève, le CIRMF se doit de faire son inventaire et de préparer l’année qui vient pour ainsi améliorer l’existant et parfaire l’entrepris.

De l’année 2010, nous retiendrons un engagement marqué de la Direction pour la réduction des inégalités, pour l’exécution d’investissements majeurs consentis par notre Conseil d’Administration, pour la continuité de l’excellence dans les missions confiées au CIRMF.

 

La réduction des inégalités s’est exprimée par la mise en place d’une grille des salaires et des métiers qui a eu pour effet immédiat de reconnaître à tout un chacun sa place dans notre entreprise et d’en assurer l’avenir. Cela aussi s’est manifesté par les travaux qui ont servi à la mise en place, pour tous, d’une assurance maladie équitable. D’autres avancées sociales, attendues depuis longtemps, ont été mises à effet telle une prime d’écolage plus juste ou la garantie d’accès au crédit bancaire, l’acquisition d’un nouveau véhicule de transport du personnel.

Des investissements majeurs ont été engagés, nécessaires pour préserver et pérenniser nos infrastructures. Cet accomplissement visait d’une part, à rénover des structures déjà anciennes pour les mettre aux normes de sécurité d’aujourd’hui, une mission indispensable pour notre entreprise qui, à ce titre, se doit d’être exemplaire.

D’autre part, il aura fallu construire de nouvelles infrastructures nécessaires à la croissance des activités du CIRMF. Ainsi, plusieurs chantiers ont été ouverts pour le développement de la recherche et le maintien du CIRMF sur la scène internationale, des laboratoires ont été entièrement rénovés, les chambres froides réhabilitées, d’autres structures créées, comme l’insectarium ou le laboratoire d’écologie de la santé.

La station SEGC/CIRMF du Parc National de la Lopé a bénéficié d’investissements majeurs comme la mise en réseau satellitaire – nécessaire et sécuritaire -, la téléphonie par internet, la rénovation et la mise en fonction du laboratoire, la mise aux normes du circuit électrique, ou encore la révision du forage pour l’approvisionnement en eau.

Le patrimoine immobilier et mobilier du CIRMF a été, pour la première fois depuis trente ans, expertisé, évalué et le périmètre du campus sécurisé par une clôture d’enceinte.

L’excellence de la mission de recherche du CIRMF s’est concrétisée par plusieurs découvertes majeures, je n’en citerai que quelques unes pour mémoire :

- la démonstration de l’existence d’une protection naturelle potentielle de certaines populations Gabonaises contre la fièvre d’Ebola ;

- l’isolement et la caractérisation de nouveaux virus proches de ceux du SIDA ;

- le concours du CIRMF à la découverte de l’origine du parasite du paludisme avec la découverte de Plasmodium gaboni chez le chimpanzé ;

- l’acquisition de données fondamentales sur les maladies infectieuses des primates, afin de mieux comprendre et lutter contre les maladies qui touchent l’Homme.

 

Pour l’excellence de la formation, il n’est que de citer les doctorants de l’USS, accueillis, encadrés et dirigés par notre personnel scientifique pour réaliser leur thèse et obtenir les distinctions universitaires les plus élevées pour la qualité de leur travail réalisé au CIRMF.

L’implication du personnel scientifique du CIRMF au côté de l’Université des Sciences et Techniques de Masuku dans le développement de son premier Master et l’accueil de ses étudiants stagiaires.

 

L’appui à la santé publique a été aussi permanent, efficace et performant :

 

- au niveau national, avec la participation du CIRMF à la maîtrise des épidémies comme celle du virus Chikungunya dans le Haut Ogooué et l’Ogooué Lolo ;

- au niveau régional, quand le CIRMF a joué un rôle majeur dans le diagnostic et l’aide technique à la décision apportées aux autorités Congolaises lors de l’épidémie de poliomyélite de Pointe Noire.

Le plus gratifiant sans doute, pour nous tous, aura été ce moment unique de la célébration des trente ans du CIRMF, que S.E. Ali Bongo Ondimba, Président de la République Gabonaise et son épouse, Madame Sylvia Bongo Ondimba, nous ont fait l’insigne honneur de présider au cœur même de notre Centre. A cet exceptionnel hommage, le Président de la République Gabonaise, quelques semaines plus tard, réitérait son attachement à notre Institution en invitant son homologue, S.E. Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, à découvrir les immenses potentiels de ce « joyau de la recherche au Gabon ». Ainsi, les deux pays, représentés au plus haut niveau, ont montré une fois encore, leur soutien au CIRMF, se portant ainsi garant de son avenir.

Enfin, tout cela n’aurait pas été possible sans l’appui indéfectible, depuis la création du CIRMF, du Gouvernement Gabonais, de la société TOTAL-Gabon et de la permanence de l’engagement du Ministère Français des Affaires Etrangères et Européennes.

Ce bilan de l’année 2010 que j’expose, en quelques phrases, avec un immense plaisir, ne se limite bien entendu pas à ces seuls évènements, même si ceux-ci nous paraissent d’importance.

Je me dois de féliciter spécialement le personnel du CIRMF pour les efforts consentis par tous pour le développement de notre entreprise dans la restructuration et dans sa mise aux normes d’une émergence souhaitée.

J’ai aussi  plaisir à souligner, que grâce au dévouement et au sens des responsabilités de tous, les grands travaux ont pu être menés à bien sans interruption aucune de l’activité du Centre.

C’est un constat, chacun de vous, dans son domaine, s’est efforcé de servir de son mieux le CIRMF, conformément aux souhaits de la Direction et aux lignes tracées par vos responsables hiérarchiques. Ainsi s’est instauré définitivement en 2010, au CIRMF, un dialogue permanent entre tous, entre la Direction et son personnel. Les résultats cités précédemment, sont le produit de ce dialogue constructif.

Le Gabon d’aujourd’hui s’enorgueillit à juste titre de posséder, avec le CIRMF, un des premiers centres de recherche d’Afrique, estimé par la communauté internationale. Cet aboutissement, est sans équivoque, le résultat du travail de tous, des partenaires accueillis, et de la constance de trente ans du personnel titulaire du CIRMF.

En 2010, nous avons appris à travailler ensemble, à favoriser l’épanouissement de notre entreprise, à rendre le produit de son travail plus visible auprès de ceux qui nous connaissaient encore insuffisamment et à garder la confiance de ceux qui nous soutiennent. Nous avons acquis une façon de penser et d’agir commune dans l’intérêt du CIRMF et du Gabon : nous pouvons ainsi envisager l’avenir avec sérénité.

L’avenir, c’est nous qui le préparons avec une bonne gouvernance de l’entreprise basée sur la confiance, la solidarité, le souci du travail accompli et forts de la confiance et du soutien qui nous ont été renouvelés au plus haut niveau.

2011 sera l’année de la préservation des acquis sociaux, de la poursuite des actions pour une meilleure justice sociale, du développement de la recherche en partenariat, de l’insertion du CIRMF dans le tissu de santé du Gabon.

La grille des métiers permettra des promotions équitables sur des critères reconnus par tous, compétence, savoir faire, dynamisme et assiduité. L’amélioration de chacun, dans ses fonctions et performances, sera un souci constant de la Direction et pour cela, j’engage l’équipe de Direction à être plus attentive à la gestion du personnel et à ses requêtes.

Je souhaite pour l’année qui commence, une solidarité accrue, un engagement responsable de toutes et de tous, une confiance mutuelle nécessaire à la consolidation d’un devenir déjà très prometteur.

Meilleurs vœux de Santé, de Bonheur, et de Succès à vous tous et à vos familles.

 

Je vous remercie

 

Franceville, le 1er janvier 2011

 

Docteur Jean Paul GONZALEZ

Directeur Général du CIRMF