Accueil > Le CIRMF > Organisation > La Direction Générale
La Direction Générale

Le Directeur Général du CIRMF est une personnalité scientifique nommée pour cinq (5) ans par le Conseil d’Administration, après avis du Bureau du Conseil Scientifique. Son mandat est renouvelable.

Le Directeur Général assure, sur délégation du Conseil d’Administration, le fonctionnement du CIRMF ; Il représente le CIRMF dans les actes de la vie civile et en justice ; recrute, nomme et gère l’ensemble du personnel du CIRMF. S’agissant plus particulièrement des chercheurs, il consulte le Conseil Scientifique; assiste avec voix consultative aux séances du Conseil d’Administration et à celle du Conseil Scientifique.
Le Directeur Général actuel du CIRMF est le Dr Jean Paul GONZALEZ, il assure aussi les fonctions de Directeur Scientifique et dirige une nouvelle unité de recherche "Ecologie et Santé"  sur des thématiques transversales de santé.

 

Biographie du Directeur Général du CIRMF :

Jean-Paul GONZALEZ est né en Aquitaine, dans le Sud Ouest de la France. Il obtient son diplôme de docteur en médecine à l’ Ecole de Bordeaux (Université de Bordeaux II) en 1974. Après son stage interne de fin d’études à l’hôpital André Bouron de Saint Laurent du Maroni (Guyane française), il passera la totalité de sa carrière, d’abord comme jeune médecin puis comme chercheur, hors de France. Il obtient son doctorat ès Science en écologie virale en 1984, à l’Université de Clermont-Ferrand, au centre de la France (région Auvergne). Après son service national à l’Institut Pasteur de Tunis (Tunisie), il est recruté en 1976 à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD alias ORSTOM Paris) où il se consacre à la recherche médicale , à la formation et à l’expertise au service du développement dans plusieurs pays des Amériques, d’Afrique et d’Asie. Ses principaux champs disciplinaires de recherche vont de l’épidémiologie des maladies virales à la virologie moléculaire en passant par l’écologie virale. Ses objectifs de recherche s’adressent aux vecteurs des maladies virales transmises, aux fièvres hémorragiques virales, aux maladies virales émergentes. A la fin des années 70, il dirige, pour son Institut et avec ses partenaires institutionnels, des équipes internationales de chercheurs dans les pays en développement. Pendant plus de dix ans, il va diriger des équipes de virologie aux Institut Pasteur de Dakar (Sénégal) et de Bangui (République centrafricaine). Il passe plusieurs années aux Etats-Unis d’Amériques où il travaille comme chercheur invité aux Centres de Lutte et de Prévention des maladies (CDC) à Atlanta (Géorgie), puis un séjour comme professeur invité d’épidémiologie et de santé publique à l’école de médecine de l’Université de Yale en Nouvelle-Angleterre (Connecticut, USA). Il y développe son expertise dans les laboratoires de haute sécurité et participe aux premiers développements des systèmes d’information géographique appliqués à la recherche en santé. En 1997, il est reçu comme professeur invité de microbiologie à l’Université Mahidol (Bangkok, Thaïlande), où il va créer, pour l’Asie, le premier centre de recherche sur les maladies virales émergentes. Ensuite, à la Faculté de Science de Mahidol, il développe une plate-forme technique de recherche dédiée à une approche pluridisciplinaire des maladies à transmission de la vectorielle. Avec ses équipes, de nouveaux agents pathogènes pour l’homme et les animaux et de nouvelles pathologies tropicales ont été identifiés. Il s’attache à développer une pensée scientifique médicale nouvelle avec d’une part le principe d’une co-évolution ancienne des germes et des hôtes sur des temps géologiques, et d’autre part, l’étude de l’émergence des maladies en termes de conditions et de territoires en faisant appel à une approche transdisciplinaire des sciences sociales, biomédicales, et de l’environnement. Il a produit des dizaines de livres et chapitres d’ouvrages et plus de 170 articles scientifiques dans des revues référencées. Le premier septembre 2008, le gouvernement Gabonais le désigne comme Directeur Général du Centre International de Recherches Médicales de Franceville, où il est nommé au titre du Ministère Français des Affaires étrangères et Européennes.